Message du président novembre-décembre 2008:

Le mode de vie du Taekwon-Do : Qu’est-ce que c’est?

Contexte

Mon premier message sur le mode de vie du Taekwon-Do fut publié sur le site Web de l’ITF en janvier 2007. Il faisait un survol de ce que représentait le mode de vie du Taekwon-Do. J’y ai ensuite partagé mes expériences personnelles et de quelles façons que le Taekwon-Do a su m’aider à passer à travers d’épreuves très difficiles dans ma vie. Après un bref regard sur les philosophies anciennes que notre fondateur Général Choi Hong Hi a étudié dans le but de jeter les bases du Do, j’ai posé la question » Pourquoi pratiquons-nous le Taekwon-Do? » Le message se poursuivait ensuite avec une étude sur les façons que nous pouvons travailler sur nous-mêmes et à bâtir un environnement plus agréable. Vous vous souvenez peut-être de ma recommandation d’établir un plan d’action et d’avancer une étape à la fois. (cliquez ici pour lire le premier message).

Le deuxième message en mars 2007 décrivait comment vivre le mode de vie du Taekwon-Do à travers notre entrainement. Ce message prenait la forme d’un dialogue avec Dr. Janel Gauthier, qui était à l’époque le président du Comité d’éthique et de discipline de l’ITF ainsi que membre du groupe de travail sur le programme d’enseignement du Do. Vous vous souviendrez que j’ai utilisé une illustration du cercle d’enseignement du Taekwon-Do pour montrer que le Do est ou cœur de la pratique du Taekwon-Do dans tous ses aspects. (cliquez ici pour lire le deuxième message).

Notez bien : si vous avez lu ces messages dès leur parution, vous pouvez remarquer qu’ils ont maintenant une nouvelleprésentation. Nous les avons remis en forme pour que nos instructeurs les fournissent à leurs élèves comme notes de cours. Le contenu des messages n’a toutefois pas été modifié.

Depuis que j’ai commencé à écrire sur le mode de vie du Taekwon-Do, l’ITF s’est mis à insister sur le Do. En fait, depuis 2003, nous parlons de plus en plus de l’importance du Do à nos participants aux Cours d’instructeurs internationaux.

En 2009, nous allons commencer à donner le cours de base sur le Do aux ceintures rouge et noire. Le format du cours sera similaire à celui des Cours d’instructeurs internationaux. Ces cours expliqueront ce qu’est le Do, comment l’appliquer (avec des exemples concrètes), et ses bénéfices. Plus d’informations sur ces cours seront communiquées à nos associations nationales dans très bientôt.

Dans ce message, je continue d’explorer ce que signifie vivre le mode de vie du Taekwon-Do.


Ce message est relativement long. J’ai préparé un résumé indiquant les points principaux abordés dans le texte..
Vous voudriez peut-être jeter un œil au résumé avant d’entamer la lecture du texte intégral.
Cliquez ici pour lire le résumé .

Le Do est une philosophie, et je suis conscient que certains lecteurs croient que l’étude d’une philosophie est un exercice trop théorique ou que cela devrait s’étudier sur les bancs d’école, mais je sais par expérience que le Do a des applications pratiques et apporte plusieurs bénéfices.

Il n’y a pas de mystère derrière la philosophie du Taekwon-Do ITF. Ce n’est pas une question de foi, et personne ne vous encouragera à joindre une nouvelle religion. Le Do se base sur des valeurs universelles, qui sont reconnues et promues par la plupart des religions, ainsi que sur une bonne dose de bon sens.


À quoi ressemble vivre le mode de vie du Taekwon-Do?

Nous pourrions comparer le mode de vie du Taekwon-Do à un long jogging tout en douceur sur une route toute calme.

Si vous êtes bien préparé, si vous êtes en santé et si vous avez une attitude positive, si vous vous êtes bien entrainé, si vous êtes fort mentalement et physiquement, si vous savez composer avec un environnement en changeant et avec les obstacles qui se trouveront devant vous, vous apprécierez autant l’activité physique elle-même que le paysage.

Cette comparaison nous aide à comprendre l’importance de bien se préparer et de planifier la poursuite de nos objectifs.

Bien entendu, comme la route représente notre vie, la fin de la route signifie la fin de notre vie. Vous comprendrez donc que l’important n’est pas de courir vite et d’atteindre le bout du chemin le plus rapidement possible! Vivre le mode de vie du Taekwon-Do n’est certainement pas une course. Il vaut mieux progresser à son rythme afin de vivre une vie heureuse et satisfaisante.

Une personne qui choisit de vivre le mode de vie du Taekwon-Do :

  • mène une vie équilibrée,
  • s’efforce à maintenir un esprit sain dans un corps sain,
  • établit comme objectif de devenir ceinture noire et d’atteindre des niveaux supérieurs si les circonstances le lui permettent,
  • fait preuve de sa maitrise des cinq éléments du crédo dans toutes les sphères de sa vie,
  • a une vie de famille heureuse,
  • a une vie sociale satisfaisante,
  • accomplit toujours son travail, que ce soit comme élève, professeur, employé ou administrateur,
  • cultive une appréciation de la beauté exprimée à travers les arts : musique, peinture, danse, architecture et autres,
 
Jouer musique pour communiquer l´art pour une meilleure qualité de vie!
  • ne cesse jamais d’apprendre et cherche constamment à s’améliorer,
  • contribue positivement à sa société.

En résumé : une personne qui vit le mode de vie du Taekwon-Do mène une vie heureuse.


Quelle est votre définition du bonheur?


Bras ouverts dans une magnique nature: une expression du bonheur!

Si vous retournez sur votre passé, vous remarquerez que votre définition du bonheur a évolué à mesure que vous êtes devenu plus mature et que les circonstances ont changé.

Pour un nourrisson
Le bonheur peut être aussi simple que de manger à sa faim, de se sentir en sécurité et d’être entouré d’amour. Un nourrisson ne se préoccupe certainement pas que ses parents aient une voiture de luxe ou des vêtements griffés!

Pour un enfant
Sa définition ressemble à celle du nourrisson, mais elle commence à être plus influencée par son entourage. Ils peuvent commencer à ressentir la pression du marché des jouets et de la restauration : ils veulent ce que leurs amis ont.

Bien entendu, les enfants vivant dans des pays en guerre ont des conditions très différentes de ceux vivant dans les pays plus développés. Qu’à cela ne tienne, ils peuvent tous être heureux.

À l’adolescence
Plusieurs jeunes sont à la recherche d’eux-mêmes. Ils passent à travers une période de changement et peuvent éprouver de la difficulté à s’ajuster. De plus, ils doivent commencer à réfléchir à des décisions importantes pour leur avenir.

La publicité et l’idéalisation d’un certain mode de vie sont partout. Ils visent surtout les jeunes et tentent de les convaincre que le bonheur n’en tient qu’à bien paraitre, porter les vêtements les plus tendants, et posséder les cellulaires derniers cris et une voiture sport. Le résultat est une interminable consommation pour ceux qui en ont les moyens, et beaucoup de frustrations pour ceux qui ne peuvent se le permettre.

Les amis deviennent très importants à l’adolescence. Ils ressentent un grand besoin d’être acceptés et d’appartenir à un groupe, surtout pour ceux qui n’ont pas tellement confiance en soi. Parfois, les adolescents peuvent prendre de mauvaises décisions et se retrouver dans le pétrin. Cela peut avoir pour effet de les rendre malheureux, tout comme ceux qui tiennent à eux.

La pratique du Taekwon-Do et le mode de vie du Taekwon-Do peuvent aider les jeunes à passer à travers cette période plus difficile et les encouragent à atteindre un certain niveau de maturité.

Nous ne devons pas oublier que, dans certains pays en développement, plusieurs familles ne peuvent se permettre de payer pour que leurs adolescents fréquentent l’école ou participent à des activités sportives organisées; à la place, ils doivent souvent aller travailler dès un très jeune âge pour aider leur famille à se nourrir. J’encourage tous nos clubs ITF d’identifier ces jeunes personnes et de les aider à prendre part à un programme de Taekwon-Do afin de les aider à profiter des bienfaits de son entrainement. Il s’agit d’une des façons que nous pouvons développer la 4e facette du Taekwon-Do ITF : un outil de développement social.


Une définition du bonheur pour un adulte

Peut être influencé par les mêmes facteurs. De plus, l’adulte a la responsabilité de sa famille et de la communauté dans laquelle il vit. Comme ils entretiennent des relations avec beaucoup de gens, ils ont plus tendance à se mettre dans des situations qui peuvent être source de stress. D’un autre côté, ils peuvent aussi trouver que ces relations peuvent être une grande source de bonheur.

Avec l’importance accordée à la consommation, notre société moderne créée des « besoins » qui sont essentiellement superficiels. Plusieurs personnes sont malheureuses car ils n’ont pas ces biens matériels qui, au fond, ne les rendraient pas plus heureux s’ils les possédaient. Il est impossible d’être heureux que vous ne soyez jamais satisfait avec ce que vous avez.

Cela me rappelle une leçon bouddhiste qui dit que l’homme possède trois sources de souffrance : des désirs insatiables, le manque de contrôle de soi et l’ignorance (ne pas se rendre compte que ce que l’on fait n’est pas bon). Le remède proposé par Bouddha est « l’abandon de l’égo ». Cela signifie de se satisfaire de ce que l’on a, de travailler à son amélioration personnelle et à chercher sans cesse d’accroitre ses connaissances et sa compréhension.

Ce remède est vraiment à l’opposé de slogan du 21e siècle : « moi, moi-même et je ».

Quelle approche devons-nous prendre pour devenir vraiment heureux?

Il est primordial de s’arrêter et de se demander : « Qu’est-ce que je veux dans la vie? » et d’identifier ce qui est véritablement important pour vous. J’ai remarqué que beaucoup de gens se compliquent la vie sans raison. Ils essayent de trop en faire et deviennent déçus de ne rien avoir accompli parfaitement. Je dirais qu’en général, plus simple est mieux.

« La joie n’est pas un objet; c’est en dedans de nous. »
Richard Wagner, 1813 – 1883
Musicien allemand et compositeur d’opéra renommé

Attention aux mauvaises influences

Quand les biens matériels deviennent une priorité, la vie devient une course et il est difficile de trouver le vrai bonheur. Mais il existe aussi d’autres influences négatives qui sont plus difficiles à identifier.

Une influence très puissante, surtout chez les jeunes, est celle avec qui ils se regroupent. Il est important d’avoir des amis et une vie sociale active, mais il est essentiel d’avoir des amis qui nous aideront à atteindre nos buts, plutôt que des amis qui nous ridiculiseront pour avoir une discipline personnelle et d’avoir des objectifs dans la vie, ou des amis qui nous inciteraient à nous adonner à des activités illégales et destructrices comme la consommation de drogue.

La culture populaire semble être partout. Par exemple : les chanteurs sont connus partout dans le monde. Les films à gros budgets sont distribués dans la plupart des pays. La mode est une industrie sans limites. Il est normal d’apprécier écouter de la musique et des films, et de porter des vêtements qui nous plaisent, mais il faut se demander quel genre d’influence ces choses ont sur nous.

Est-ce que la musique que vous écoutez encourage la violence et la haine envers les femmes et les autres races? Est-ce que les paroles cadrent bien avec vos valeurs?

Est-ce que les films que vous regardez contiennent de la violence? Si vous êtes dégoutés en regardant un film, arrêtez-vous et demandez-vous pourquoi vous le regardez. Est-ce qu’il s’agit d’une bonne façon de passer votre temps?

Avez-vous vraiment besoin de suivre la « dernière » mode de chaussures et de vêtements? Les acheter vous faire sentir bien pendant un moment, mais la mode change très rapidement. Très bientôt, ces articles ne seront plus la « dernière » mode, et vous devrez retourner acheter quelque chose de nouveau.

Ça ne sert à rien de s’habiller comme certaines personnes. Il est possible de bien se vêtir avec un budget. En sachant quelles couleurs et coupes vous vont le mieux, vous pourrez vous habiller sans jamais trop dépenser.

Je vous encourage à identifier toutes ces influences dans votre vie et d’établir un plan afin de bien les gérer.


Restez en santé

Où je vis dans la province de Québec (Canada), au cours des premiers jours de l’année, les gens se souhaitent du bonheur et du succès, et ils s’assurent de se souhaiter une bonne santé, car tout le monde sait qu’une mauvaise santé rend l’atteinte du bonheur et du succès plus difficile.

Mais nous avons besoin de plus que de bons vœux pour nous assurer de rester en santé. Commençons par la base :

  • Garder vous du temps pour vous reposer
    Cela semble simple. Ne devrions-nous pas naturellement aller nous coucher quand nous sommes fatigués? Malheureusement, plusieurs d’entre nous ont des vies tellement occupées qu’ils ne trouvent pas le moyen de bien se reposer. Des études médicales ont démontré que plusieurs d’entre nous ont accumulé un « déficit de sommeil » et ceci a un effet négatif sur leur santé physique.
  • Soyez actif physiquement, mais n’exagérez pas
    Apprenez à connaitre votre corps et ajustez votre niveau d’activité en conséquence. Vous participez aux cours de Taekwon-Do et vous faites également votre propre entraînement sur une base régulière. Vous souhaitez améliorer votre condition physique, alors vous vous mettez au défi de vous entrainer plus fort à chaque fois. Cependant, un entrainement « dur » se solde souvent par une blessure, et essayer de « suer la douleur » ne ferait que l’aggraver et retarder votre guérison.
  • Alimentez-vous selon une diète ajustée
    Encore une fois, vous voulez prendre une approche équilibrée.
    Il est important d’apprendre la nutrition et de se tenir à jour sur les dernières recherches. Vous pouvez le faire en lisant des livres ou en visitant certains sites Web.
    Mais méfiez-vous des diètes fades et celles qui font usage de suppléments même les plus populaires. Votre corps est un système délicat et chacun d’entre nous a de besoins différents. Vous devez vous-même prendre votre santé en main.
« Si nous pouvions donner à chacun une quantité suffisante de nourriture et d’exercice, pas trop ni trop peu, nous aurions une autoroute vers a santé. »
Hippocrates, physicien grec qui a vécu entre -460 -370
Considéré comme étant le père de la médecine moderne.
  • N’empoisonnez pas votre corps avec des drogues
    Vous devez être prudents avec l’usage de drogues, quelles soient prescrites par un médecin ou obtenues illégalement. Dans les deux cas, il y a danger de développer une dépendance physique et/ou psychologique, ce qui mène à la perte de contrôle de soi.

Le bonheur est relatif

La façon dont nous définissons le bonheur change à mesure que nous vieillissons, mais elle change aussi en fonction des conditions dans lesquelles nous vivons, bonne ou mauvaise.

Il est essentiel de réaliser que le bonheur est relatif. Ce n’est pas toujours possible de changer radicalement vos circonstances – quoique vous devez faire de votre mieux pour les améliorer – mais je sais par expérience que, même dans des circonstances extrêmes, il est possible de se motiver à conserver une attitude positive et à trouver un certain degré de bonheur.

Ce que le bonheur représente pour vous constitue un bon sujet de méditation, ce qui vous aidera à vous motiver et à atteindre vos objectifs.


Comment atteindre le bonheur

Voici quelques conseils pour atteindre le bonheur :

  • Vivez en harmonie avec les valeurs universelles du Do.
    Cliquez ici pour lire un message précédent sur le sujet, Le Do et l’importance d’enseigner le Do en Taekwon-Do ITF. (Avril 2004).
  • Recherchez l’équilibre et l’harmonie.
  • Quoi que vous faîtes, faîtes-le avec passion et engagement.
  • Prenez soin de votre santé physique et mentale.
  • Cultivez votre sens de l’humour.
  • Choisissez soigneusement vos amis; entourez-vous de gens qui vous aideront,
  • Soyez authentique.
    Ne vous fiez pas seulement sur votre apparence physique pour donner une bonne impression.
    Prenez conscience de vos forces et de vos faiblesses sur votre personnalité, et cherchez des moyens pour vous améliorer.
  • Soyez honnête envers vous-même et avec ceux qui vous entourent.
    Il n’y a pas de honte à admettre que vous ayez des problèmes et de demander de l’aide. Vous ne pouvez pas faire disparaitre le problème en l’ignorant , et prétendre que tout va bien peut entrainer beaucoup de stress inutile.
  • Apprenez sans cesse.
    Demandez à vos proches de vous recommander des livres ou faites des recherches sur l’internet sur des sujets qui vous intéressent.

Ce qui précède constitue d’excellents conseils et tous ces facteurs sont importants, mais vous vous dites sans doute, « Cela ne peut être aussi simple. Je ne trouverai pas l’équilibre seulement parce que je sais que j’en ai besoin. » Vous avez parfaitement raison…


Vous avez besoin d’un plan

Être, se comporter, faire et donner l’exemple :

Je vous invite à considérer le concept de vie de Confucius : les quatre étapes sont illustrées ci-dessous :

La première étape et ÊTRE et se concentre au niveau individuel, en insistant sur la nécessité d’être modeste et humble.

ÊTRE commence avec une auto-évaluation honnête à l’aide de quelques questions : « Qui suis-je? Quelles sont mes forces et mes faiblesses? Quels sont mes buts dans la vie? Qu’est-ce qui pourrait m’empêcher d’atteindre mes buts? Quelles sont mes limites? Comment mon expérience personnelle peut-elle m’affecter?

Quand vient le temps de prendre une décision, soyez conscient que vous pouvez être influencé par quatre facteurs :

  • vos valeurs,
  • votre conscience,
  • vos sentiments,
  • votre expérience.

Avant de prendre une décision, posez-vous des questions telles :

  • Comment mes valeurs rejoignent-elles cette décision?
  • Qu’est-ce que ma conscience me dicte-elle?
  • Comment est-ce que je me sens par rapport à cette décision?
  • Ai-je pris des décisions semblables dans le passé?
  • Qu’ai-je appris de ces expériences?

En considérant ces facteurs, vous serez plus aptes à prendre une décision plus éclairée et vous deviendrez plus compétent à le faire.

La prochaine et deuxième étape est : SE COMPORTER. Elle se concentre sur l’individu et sur sa relation avec ses proches : sa famille, ses amis et ses voisins. En vous servant du Do, vous pouvez bâtir une vie de famille harmonieuse et une vie sociale satisfaisante.

Un bon point de départ est ce qu’on appelle la règle d’or :

« Faites aux autres seulement ce que vous voudriez qu’ils vous fassent. »

Une autre bonne façon d’exprimer ce concept est de « marcher un kilomètre dans ses souliers ». Des conseils similaires sont enseignés par la plupart des religions et des philosophies.

Se soucier des sentiments des autres et des effets que nos décisions peuvent avoir sur eux s’appelle de l’empathie. Cultiver l’empathie vous garantit de devenir une meilleure personne.

La troisième étape est FAIRE. Quand vous êtes satisfait du progrès accompli dans les deux premières étapes, il est temps d’étendre votre sphère d’influence.

Confucius enseignait que chaque personne doit apporter une contribution à la société dans laquelle il vit par le travail qu’il accomplit. Pour vous préparer à apporter votre contribution, vous devez rechercher l’enseignement et l’entrainement dont vous avez besoin pour accomplir le travail que vous avez choisi. Servez-vous de votre éducation et de votre expertise pour améliorer votre milieu tout en gagnant votre pain et en supportant votre famille. Plus vous y mettrez du vôtre, plus vous aurez du succès.

La dernière étape est DONNER L’EXEMPLE.

La citation suivante vient de Confucius et nous rappelle le but ultime de tous ceux qui veulent devenir des leaders, un but qui est aussi exprimé par le serment de l’adepte :

« Travaillez avec sagesse et engagement pour apporter la paix dans le monde. »

Il ne faut pas commettre l’erreur de penser que les seuls leaders qui ont un pouvoir sont les politiciens, les hommes d’affaires et les leaders de groupes religieux qui prennent des décisions qui affectent des millions de personnes. Chacun de nous peut être un leader à sa propre façon. Par exemple :

  • La pratique du Taekwon-Do est une excellente préparation pour devenir un leader. Les adeptes apprennent les différents niveaux du leadership en passant les ceintures de couleur, en commençant par aider ses instructeurs à enseigner aux débutants.
  • En participant à des démonstrations de Taekwon-Do, vous trouverez que vous avez l´opportunité d’apprendre à maitriser le stress et à donner une bonne performance devant une foule.
  • Vous pouvez donner l’exemple à votre école en organisant des activités utiles (comme le recyclage du papier, du plastique, du verre), et vous pouvez avoir du plaisir en le faisant.
  • Les organisations à but non lucratif comme les clubs de Taekwon-Do ont souvent besoin de bénévoles pour siéger sur les conseils d’administration ou pour organiser des activités. Il s’agit d’une expérience enrichissante, vous permettant d´acquérir de l’expérience tout en apportant une contribution à votre société.
  • Une façon importante de montrer l’exemple est de supporter ce qui est bien, et vous n’avez pas besoin d´être célèbre pour le faire.
    Par exemple, il semble que partout dans le monde, les gens se racontent des blagues sur d’autres groupes ethniques ou d’autres races. Malheureusement, ces blagues peuvent être très blessantes et peuvent mener à de la rancœur.
    Nous savons qu’ils n’est plus acceptable de se moquer des gens qui sont différents de nous, et la Constitution de l’ITF interdit clairement la discrimination basée sur le sexe, la race, la langue, la religion ou autre. Alors que devons-nous faire quand un ami nous raconte une blague de ce genre? Allez-vous ignorer votre conscience et rire avec les autres? Et qu’arriverait-il si vous disiez avec tact à votre ami qu’il devrait démontrer un peu de respect envers l’autre? Voilà ce que représente donner l’exemple.

Il ne s’agit que de quelques exemples. Je vous encourage à trouver de nouvelles opportunités de donner l’exemple dans votre vie quotidienne.

Souvenez-vous : on ne devient pas un leader automatiquement avec l’âge et l’expérience. Vous devez apprendre à donner l’exemple. Il est essentiel pour un leader de faire preuve de respect envers les autres, et le respect de autres est quelque qui se mérite.

Les véritables qualités d’un leader sont l’honnêteté, la modestie, l’humilité, la générosité, et la compassion. Un leader qui est compétent mais qui ne possède pas l’une de ces qualités humaines pourrait avoir tendance à abuser de son pouvoir et il serait dangereux de le suivre.

En passant, avez-vous remarqué que nous ne pouvons pas franchir les quatre étapes de Confucius d’un seul coup? Il faut commencer par la première étape ÊTRE et ensuite vous pouvez entreprendre les étapes 2,3 et 4. Mais même quand vous serez en train de travailler sur la 4e étape, gardez toujours en tête votre les trois premières.


Les bénéfices de vivre le mode de vie du Taekwon-Do

Ma femme et moi avons toujours élevé nos enfants selon le monde vie du Taekwon-Do. À la rédaction de cet article, j’ai questionné Joliette et Nicolas sur les bienfaits que cette éducation leur a apportés.

Ma fille Joliette a mentionné que la pratique du Taekwon-Do l’a encouragé à développer la discipline personnelle et que celle-ci lui a été très utile au cours de ses études et dans sa carrière. Elle s’en est d’abord rendu compte alors qu’elle était à l’école secondaire, parce que certains élèves qui n’avaient pas de discipline personnelle propre avaient beaucoup de mal à étudier et à se préparer convenablement pour les examens.

J’ai remarqué que l’être humain avait une tendance naturelle à être paresseux. Cela veut dire que la personne qui sait faire preuve d’une discipline personnelle a un grand avantage quand vient le temps d’accomplir un projet de longue haleine, Joliette fait carrière comme ergothérapeute. Elle est mariée, elle a une jeune fille et aura un deuxième enfant prochainement. Son mari François et elle ont le projet d’ouvrir un centre qui offrira des cours de Taekwon-Do en combinaison avec d’autres sortes de thérapie dans le but d’aider les clients adultes à améliorer leur santé physique et leur bien être.

Je peux maintenant voir que l’éducation que Joliette a reçue influence la façon dont elle élève sa fille. Jasmine est élevée dans un esprit de discipline saine, et elle est une jeune fille très heureuse.


Jasmine Beaudin-Tran exécute le coup de pied de côté sauté

Je m’entraine souvent avec mon fils Nicolas. Quand il était adolescent, Nicolas a progressé rapidement en Taekwon-Do. Il a participé à des compétitions et il est devenu entraineur. Son succès en Taekwon-Do lui a donné beaucoup de confiance en soi. Il a une attitude très positive et il est devenu un jeune homme mature et responsable. Il a maintenant 25 ans et il gère sa propre entreprise, en plus d’enseigner le Taekwon-Do.

Comme vous vous en doutez, je suis très fier que mes enfants ont pu grandir et développer un équilibre, sachant travailler fort mais sachant également profiter de la vie.

Je suis très reconnaissant envers le mode de vie Taekwon-Do qui a rendu ceci possible.


Conclusion

Avec les trois articles sur ce sujet, je crois que j’ai fait une bonne description de ce que représente le mode de vie du Taekwon-Do.

L’élément essentiel est d’apprendre à distinguer ce qui est bien de ce qui est mal, en se basant sur les principes du Do.

Faites ce qui est bien. Essayer de ne pas faire ce qui est mal. Mais personne n’est parfait. Si vous faite quelque chose de mal, ressentez une forme de honte. Cela vous encouragera à faire de votre mieux la prochaine fois.

À mesure que vous vos connaissances en Taekwon-Do et dans la vie augmentent, vous trouverez qu’il sera de plus en plus facile de prendre les bonnes décisions. Comme le dit l’adage, « la pratique permet d’atteindre la perfection ».

Éventuellement, vous prendrez les bonnes décisions d’une façon toute naturelle. C’est ainsi que vous vivrez vraiment le mode de vie du Taekwon-Do, et que vous donnerez le bon exemple aux autres.

Souvenez-vous : Votre but est de vivre une vie heureuse et satisfaisante, et l’ITF est là pour vous aider à atteindre ce but.


Mes meilleurs vœux à tous,
Maître Trân Triêu Quân,

Président de l’ITF
Québec (Canada), 3 Novembre 2008

PS. La 6e édition du Mode de Vie a été publiée récemment sur le site Web de l’ITF. Je vous invite à cliquer ici pour aller directement à cette collection de citations inspirantes.

auteur:
date de: 2011-06-13 21:09:12
Nombre de lectures: 2742
  • Usuarios